L’apiculteur est cette personne qui s’occupe de l’élevage des abeilles, mais pas seulement. Il s’occupe également de plusieurs autres activités dérivées. Devenir apiculteur requiert un certain nombre de compétences, mais aussi de qualité. Il s’agit en outre d’un des rares métiers où avoir un diplôme n’est pas obligatoire, mais juste complémentaire. Pour tout savoir sur comment devenir apiculteur, lisez plutôt.

La mission d’un apiculteur

L’apiculteur élève des abeilles afin d’obtenir du miel et fabrique aussi des produits au miel et à la cire. Au nombre de ces derniers, il y a entre autres l’hydromel, la gelée royale, les bougies à la cire, les bonbons au miel, etc. C’est un travailleur particulièrement manuel qui exerce son activité avec une combinaison de protection spécifique. La saison apicole débute généralement à la fin de l’hiver. C’est à ce moment que les abeilles se réveillent et l’apiculteur doit inspecter leur ruche tout au moins une fois chaque semaine.

Il s’assure de la bonne santé des abeilles de chaque colonie tout en veillant au bien-être de la reine. Il doit déjà s’assurer que chaque colonie dispose d’une reine pour la survie de l’espèce. L’apiculteur doit savoir bien choisir les ruches, bien les disposer et bien les entretenir. Il veille sur ses abeilles et les protèges des maladies et des intempéries. Pour récolter le miel, l’apiculteur enfile sa combinaison composée d’une blouse dotée de masque avec des gants et un enfumoir.

Grâce à ce dernier, il enfume la ruche, retire les cadres puis coupe les opercules avec des couteaux spéciaux qui servent de fermeture aux alvéoles. Le cadre est enfin mis dans un extracteur pour récupérer le miel. Ce dernier est ensuite introduit dans un maturateur pour être débarrassé des impuretés. Durant l’hiver, la période pendant laquelle les abeilles sont endormies, l’apiculteur se charge de nettoyer son matériel.

Les activités sur la ruche se déroulent en plein air tandis que la mise en pot ou l’entretien du matériel s’effectue en intérieur. Étant donné que l’apiculteur se charge aussi du conditionnement des produits à consommer ou à utiliser, il est tenu de respecter les règles de sécurité et d’hygiène indispensables, établies par la législation.

Les avantages

  • La participation à la préservation de l’environnement
  • La préservation d’une espèce en voie de disparition
  • Le maintien de la biodiversité
  • Un métier très valorisé et soutenu

Les inconvénients

  • Un travail physique important
  • Les aléas climatiques

Quelles études permettent de devenir apiculteur ?

En dehors des études, il existe des qualités indispensables pour être apiculteur. En effet, pour devenir apiculteur, vous devez avoir un sens aigu de l’observation, de la méthode et de la minutie. Il est aussi indispensable que n’ayez pas des allergies relatives aux abeilles et à leur environnement et que vous soyez doté d’une excellente constitution physique. L’apiculteur doit disposer de suffisamment de temps et de patience pour mener à bien ses différentes missions.

Enfin, il doit disposer des connaissances nécessaires sur les abeilles, leurs races et espèces. La disposition des ruches, le climat et la végétation sur leur emplacement sont autant d’éléments qu’il doit être en mesure de maitriser. D’un autre côté, l’apiculteur doit avoir connaissance des techniques de négociation ainsi que des stratégies marketing pour faciliter la vente de ses produits.

Les études

Il est possible de devenir apiculteur sans avoir de diplôme en suivant simplement une formation d’une durée minimum de 12 mois auprès d’un apiculteur expérimenté. Il y a néanmoins certains diplômes qui vous seront utiles. Il s’agit entre autres du BP REA (responsable d’entreprise agricole) option apiculture. Cette formation est accessible à toute personne majeure détentrice du bac. Il y a également le BPA (Brevet Professionnel Agricole) ainsi que le Bac Pro option conduite et gestion d’exploitation agricole. Enfin, vous avez la formation apicole dont l’attestation de fin de formation fait office de diplôme pour devenir apiculteur.

Le salaire d’un apiculteur

Le salaire d’un apiculteur est extrêmement variable. Il n’y a pas à cet effet une fourchette de salaire stricte, surtout que le montant dépend du nombre de ruches dont dispose l’apiculteur et de sa production. Avec les aléas climatiques également, le salaire fluctue. En moyenne, il peut se retrouver à environ 1990 € brut tous les mois. De même, si l’apiculteur est salarié ou à son propre compte, le salaire varie aussi largement. De façon générale, pour se rapprocher du SMIC, il est recommandé de disposer d’un minimum de 400 ruches et de faire une promotion efficace de ses produits.

  • Salaire minimum : le SMIC environ
  • Salaire maximum : non déterminé
  • Salaire moyen : 1990 € brut par mois

Carrière et possibilité d’évolution de l’apiculteur

L’apiculteur peut travailler à son propre compte ou au sein d’une exploitation d’abeilles. Dans le cas d’une installation à son propre compte, il est primordial de s’identifier en tant qu’entreprise avec un statut juridique adapté. Il existe d’ailleurs de nombreuses aides pour vous aider à vous installer (MAEC apiculture, aide aux exploitations agricoles, etc.). Mais généralement, c’est après plusieurs années d’exercices qu’il est conseillé de s’établir à son propre compte. En ce qui concerne les apiculteurs salariés, ils peuvent bénéficier de postes plus intéressants selon l’évolution de leurs expériences et de leurs compétences. L’apiculteur peut ainsi se retrouver responsable d’équipe de gestion ou de production. Il est aussi fréquent de remarquer que la plupart des apiculteurs exercent toujours un métier en parallèle de cette profession agricole. Néanmoins, ce secteur devient de plus en plus lucratif. Avec surtout une augmentation des ruches et une diversification des produits destinés à la vente, l’apiculteur à un important marché devant lui.

Trouver une école et une formation

L’apiculture est avant tout un métier de passion. En ce sens, il n’existe pas d’écoles particulières pour devenir apiculteur. Il n’y a aussi actuellement aucun diplôme spécifique au métier d’apiculteur. Vous pouvez néanmoins obtenir un CS Apiculture au MFR Les Herbiers qui est l’équivalent du bac. Il s’agit d’une formation professionnelle continue donnant droit à un certificat de spécialisation (CS). Elle se déroule en module pratique et théorique en 57 semaines. Il y a aussi d’autres formations professionnelles dispensées par le CFA (centre de formation d’apprentis) et le CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole).