Créer une auto entreprise agricole

Jusqu’en 2012, il n’était pas possible pour les exploitants agricoles d’avoir le statut d’auto-entrepreneur. Cependant, être un auto entrepreneur agricole n’est toutefois pas accessible pour les agriculteurs. Cette dénomination n’est en effet possible que pour des métiers qui ne sont pas directement liés à la culture des terres et à l’agriculture. Il existe quand même une possibilité pour les agriculteurs d’acquérir ce statut qui offre bien des avantages.

Qu’est-ce que l’agriculture et le domaine agricole ?

L’agriculture n’est rien d’autre que le travail de la terre. Il s’agit d’une activité vieille comme le monde et dont l’évolution est étroitement liée à celle de la technologie, de l’environnement et de l’économie. De plus en plus de personnes se tournent vers la culture de la terre dans l’optique d’avoir des cultures plus respectueuses de l’environnement et plus rentables. Il s’agit avant tout d’un secteur très réglementé d’autant plus qu’une grande partie de la consommation mondiale provient de l’agriculture.
Le domaine agricole quant à lui fait référence à une installation dont la principale activité est l’agriculture. Cette installation regroupe une importante superficie de terre, des bâtiments et autres structures destinées à l’agriculture et au logement de l’exploitant agricole et de sa main d’œuvre. Un domaine agricole peut également être utilisé pour l’élevage d’animaux. Il se caractérise surtout par son impressionnante taille et la variété des activités qui y sont menées. Un auto entrepreneur agricole peut également disposer d’un domaine agricole

Les différents métiers agricoles

Voici une courte liste des métiers qui sont exclus de l’obtention directe du statut d’auto entrepreneur agricole. La principale raison de cette exclusion est que ces activités dépendent de la mutualité sociale agricole (MSA). Il existe toutefois une procédure pour leur permettre d’exercer en tant qu’auto entrepreneur agricole à découvrir en détail plus loin dans cet article. De façon générale, ces exploitants agricoles devront créer une micro-entreprise afin d’avoir le statut d’auto entrepreneur agricole pour cette dernière.

Exploitant forestier

L’exploitant forestier s’occupe de la manipulation du bois et d’autres ressources forestières. Il peut soit se procurer du bois sur pied, soit acquérir des coupes qu’il façonne et revend. Il peut disposer lui-même d’une exploitation et également exercer en sous-traitance. L’une de ses autres missions est de participer à la sensibilisation de la population sur la nécessité de préserver l’environnement. Un exploitant forestier peut travailler pour une collectivité, une compagnie, une ville ou même l’office national des forêts. Il s’occupe également du reboisement et de la sylviculture.

Maraicher

Il s’agit d’un exploitant agricole qui se charge de la culture des légumes. Il détient une parfaite maîtrise du sol, des graines, des procédés de culture et de tous les paramètres aidant à avoir des légumes de bonne qualité au moment propice. Il dispose généralement d’un domaine agricole et peut se charger de la production ou de l’exploitation. Il s’agit d’un marché en plein essor en France surtout que le besoin en main-d’œuvre se fait de plus en plus croissant.

Fermier

Le fermier est ce qu’on peut appeler un touche à tout dans le secteur de l’agriculture. Il peut en effet cultiver la terre et élever du bétail selon la taille du domaine agricole dont il dispose et de ses compétences. Un fermier peut disposer d’un domaine agricole en tant que propriétaire ou locataire. De manière générale, un fermier possède une ferme, ce qui correspond aux diverses infrastructures présentes sur son domaine agricole.

Vigneron

Le vigneron est cet exploitant agricole qui se charge de la culture et de la récolte des raisins de même que de la production et la commercialisation de vin. Il dispose à cet effet d’un vignoble qu’il dirige avec plusieurs employés ayant des tâches spécifiques dans le processus d’obtention du vin. Il peut s’installer à son propre compte ou se faire parrainer par un réseau de vignerons.

auto-entrepreneur-agriculture
agriculture
tomate
poivron

Blog

Les dernières actualités de l’agriculture en France

Aider les agriculteurs

Aider les agriculteurs

L'agriculture figure parmi les piliers de l'économie d'une région. Exercer le métier d'agriculteur est prometteur et durable. Par ailleurs, démarrer ses activités professionnelles au titre d'indépendant reste un grand défi. Il est important de bénéficier des aides...

Comment devenir œnologue ?

Comment devenir œnologue ?

Vous êtes quelqu'un de technique, vous avez le sens de l'exigence et passionné par la viticulture ? Ces différentes qualités vous permettront d'exercer le métier d’œnologue en toute facilité. Il faut quand même vous attendre d’un parcours assez long pour être reconnu...

Comment devenir apiculteur?

Comment devenir apiculteur?

L’apiculteur est cette personne qui s’occupe de l’élevage des abeilles, mais pas seulement. Il s’occupe également de plusieurs autres activités dérivées. Devenir apiculteur requiert un certain nombre de compétences, mais aussi de qualité. Il s’agit en outre d’un des...

Comment devenir fermier ?

Comment devenir fermier ?

Le travail de la terre est amplement développé en France, dans les campagnes. C’est un métier noble dans lequel, beaucoup de gens trouvent leur passion, surtout les amoureux de la nature et des bovins. Devenir fermier aujourd’hui n’est plus aisé comme avant à cause de...

Comment devenir garde forestier ?

Comment devenir garde forestier ?

Vous êtes passionné par la nature, tout ce qui s’y trouve (la flore, la faune) et vous accordez une grande importance à la protection de l’environnement, alors le métier de garde forestier est fait pour vous. Cependant, pour devenir garde forestier, plusieurs...

Comment devenir horticulteur ?

Comment devenir horticulteur ?

La notion d’horticulture fait référence à la culture et à la manipulation des végétaux et des plantes de jardin, mais aussi parfois des légumes et des fruits. Un horticulteur peut donc être un généraliste de ces végétaux ou se spécialiser sur une espèce végétale...

Comment devenir vigneron ?

Comment devenir vigneron ?

Afin d’obtenir du vin, du champagne et d'autres produits dérivés des vignes et raisins, ce sont principalement les vignerons qui sont à l’œuvre. Il s’agit d’une profession vieille comme le monde, mais dont les réalités ne sont plus les mêmes qu’à l’époque. Si vous...

Le salaire d’un auto entrepreneur agricole

L’auto entrepreneur agricole ne peut prétendre à un salaire fixe. La moyenne de ses revenus sera le cumul de ce que sa micro-entreprise rapporte et de ce que son exploitation agricole lui rapporte également. Son salaire dépendra donc du type d’activité parallèle qu’il a choisi pour mettre en place sa micro-entreprise. La seule certitude est que, s’installer en tant qu’auto entrepreneur agricole permet d’arrondir considérablement ses fins de mois. Cela aide également à bénéficier des divers avantages liés à ce statut.

Les débouchés

En tant qu’un auto entrepreneur agricole, vous êtes en mesure d’exercer toutes les activités autorisées par ce statut. Bien évidemment, il s’agira d’une activité en rapport avec votre activité agricole sans en être une. Vous pouvez par exemple opter pour le conseil gestion, l’informatique ou le coaching en rapport avec votre domaine agricole. Et pour ce qui concerne les débouchés de votre métier d’agriculteur, des études supplémentaires devraient vous aider à occuper des postes techniques et de management.

Comment s’inscrire pour travailler en auto entrepreneur dans le secteur agricole ?

L’agriculteur désireux d’avoir le statut d’auto entrepreneur agricole est obligé de créer une micro-entreprise. L’activité de cette dernière devra être complémentaire à son activité agricole. Pour l’heure, il n’est pas possible d’avoir ce statut pour son activité de culture de la terre. Comme type de micro-entreprise, il peut s’agit d’une activité artisanale, commerciale, etc. comme l’achat ou la revente, ou même des conseils en gestion de ressources agricoles.

L’avantage de cette procédure, en plus d’avoir le statut d’auto entrepreneur agricole est la diversification des ressources. Les exploitants agricoles ont ainsi une autre source de revenus en plus de leur travail de culture de la terre. Pour avoir le statut d’auto entrepreneur agricole, après avoir décidé de l’activité à mener, les exploitants devront maintenant opter pour le statut juridique qui leur sera profitable.

Au total, il y a quatre statuts juridiques pour la micro-entreprise à mettre en place. Ainsi, vous avez :

  • L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), pour les exploitants souhaitant travailler seuls ;
  • L’Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée (EARL), pour une structure, comptant à partir d’un jusqu’à 10 associés avec un capital minimum de 7500 € ;
  • La Société Civile d’Exploitation Agricole (SCEA), accessible à un minimum de deux associés sans un capital minimum requis ;

Il n’existe cependant pas de meilleur statut juridique mais des statuts adaptés à chaque circonstance. Toutefois, pour déterminer le statut juridique qui convient au type d’auto entrepreneur agricole que vous souhaitez être, une structure spécialisée peut toujours vous y aider. Il existe aussi des aides à la création des auto entreprises sans oublier que la procédure reste la même que pour une micro-entreprise classique.

Nos partenaires